Colloque FFA du 19 novembre 2015 : 40% de femmes administrateurs en 2017

La Fédération des Femmes Administrateurs remet au MEDEF et à BPI un premier annuaire de femmes candidates à des postes d'administrateurs. 

Le colloque de la fédération des Femmes Administrateurs a été l’occasion de faire l’état des lieux de la féminisation de la gouvernance des entreprises à l’automne 2015 et surtout de se projeter en 2017, date à laquelle la loi Copé-Zimmermann relative à la représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des conseils d'administration et de surveillance et à l'égalité professionnelle aura son plein effet.

Car la présence des femmes dans les conseils d’administration n’est pas seulement un enjeu de société mais un enjeu économique pour les entreprises dont la performance dépend aussi de la diversité des talents au sein des conseils comme le montrent diverses études dont Thibault Lanxade, vice président du MEDEF s’est fait l’écho .

La mixité est un facteur de performance. Comme l’a rappelé Brigitte Longuet, présidente de la FFA, nous avons donc un peu plus d’une année pour faire émerger un vivier considérable de femmes de talents dans tous les secteurs des services et de l’industrie afin qu’aucune entreprise ne puisse arguer de l’absence de candidate ou de compétences féminines dans son secteur.

Brigitte Longuet a remis à Thibault Lanxade un premier annuaire des femmes candidates à des postes d’administrateur. Cet acte symbolique marque le début du mouvement, Carrefour des Mandats, initiative de la Fédération des Femmes administrateurs et ses associations membres (dont voxfemina) avec soutien du MEDEF et de BPI.

Le Carrefour des Mandats, qu’est ce que c’est ?

Conçu et piloté par Viviane de Beaufort, le Carrefour des mandats qui implique le programme "Governance et Gender" du centre de recherches CEDE-ESSEC et les Women EXEC Programmes donnera lieu à de multiples événements qui se dérouleront sous l'égide du Ministère, avec BPI France et le Medef et d'autres organismes dans les 2 ans. ​

En effet, pendant 2 ans, la FFA et ses associations membres, avec le soutien de BPI et du MEDEF, s’engagent à faciliter une mise en relation pro bono  entre entreprises et candidates.

Sur la base d’une sélection réalisée sous la responsabilité des associations référentes, des candidates, ayant développé des parcours divers sont présentées à des ETI concernées par la loi de féminisation des Conseils (ou pas car la mixité crée de la valeur ajoutée au delà de l’obligation légale) . Au delà du premier annuaire remis au MEDEF et à BPI le 19 novembre, des déclinaisons complétées et articulées par compétences et/ou secteurs, voire régions pourront intervenir.