Femmes architectes, l’architecture est un sport de combat !

Remise des Prix de la femme architecte le 11 janvier 2016 au Pavillon de l’Arsenal à Paris

Remise des Prix de la femme architecte le 11 janvier 2016 au Pavillon de l’Arsenal à Paris 

En architecture aussi, et peut être même plus que dans d’autres métiers, l’expertise des femmes peine à être reconnue. Bien que l’équilibre hommes/ femmes soit plus ou moins respecté parmi les jeunes diplômés des Ecoles Nationales d’Architecture, très vite l’écart se creuse et peu de jeunes femmes tentent l’aventure d’exercer en leur nom propre : seulement 15% des cabinets d’architecte sont dirigés par des femmes. Et pourtant la profession compte des femmes de talent qui contribuent à l’évolution de l’environnement et sont partie prenante à l’évolution écologique et numérique de la profession constate Catherine Jacquot, présidente du Conseil National de l’Ordre des architectes avant la remise les prix des femmes architecte 2015. L’édition 2015 du prix de la femme architecte avec 690 projets conçus par 173 femmes architectes montre la production des femmes dans le domaine Le prix de la Jeune Femme Architecte a été remis à ŒCO Architectes collectif (puis SARL) fondé en 2009, par trois jeunes femmes Claire Furlan, Coralie Bouscal et Vanessa Larrère, qui développent leur activité autour de projets publics et privés mais qui constatent que le manque d’équilibre entre hommes et femmes est aussi du à la culture de notre société qui n’encourage pas les jeunes filles à la prise de risque et qui ignore complètement les contraintes liées au fait de fonder une famille. Le prix de l’œuvre originale a été remis à Véronique Descharrières qui a pris en charge la rénovation du parc zoologique de Vincennes, projet exceptionnel et innovant et qui rappelle que les femmes architectes sont souvent victimes de stéréotypes : faire du logement ou des crèches. Nathalie Regnier Kagan qui a reçu une mention spéciale du jury déclare que le monde de la promotion immobilière est très masculin et que l’architecture est un sport de combat. Dans ce combat, Corinne Vezzoni a certainement vaincu, puisqu’elle reçoit le prix de la femme architecte notamment pour le bâtiment des réserves du MUCEM et la Campus de la Timone à Marseille. http://www.femmes-archi.org/