” Aujourd’hui, l’éthique des données est certainement un des enjeux majeurs de notre vision collective d’un contrat social où la centralisation d’outils de pouvoir interroge notre vivre ensemble.
Cette interrogation est visible. Ce qui l’est moins se sont les moyens déjà existants pour répondre à bon nombre de questions posées.
Pourtant, plusieurs textes sont venus réguler cette relation entre les libertés fondamentales de l’humain et les progrès supersoniques des technologies potentiellement intrusives.
Ces textes sont porteurs d’outils et de méthodes dédiées à une construction éthique de cette relation tout en permettant d’agir et de maîtriser immédiatement ses impacts, le temps de la réflexion.
Cette approche est encore aujourd’hui difficile à promouvoir de part les caractères contraignants des textes, l’invisibilité des expertises opérationnelles et un appât du gain dévastateur.
Consultante en éthique des données, Privacy manager pour Data Transition et conférencière, en 1991, une expérience professionnelle m’a fait découvrir l’impact des transformations qu’internet pouvait avoir sur mon parcours.
Depuis, l’impact du numérique est devenu un de mes sujets favoris de recherches et de travail.
Il a conduit mes choix et ma détermination à œuvrer pour une coexistence entre les machines et les humains.”